Vous en avez marre de courir dans tous les sens, d’avoir des post-it collés partout autour de vous ?

Vos listes de choses à faire ne désemplissent pas, quand vous barrez un item, vous en ajoutez 2 !

Je comprends, il y a encore 2 ans, je vivais la même chose.

Cette sensation de ne jamais être à jour, de n’avoir jamais l’esprit libre devient très lourd à supporter à la longue.

J’ai frisé le burn-out à cause de cela.

En effet, je pensais que j’avais un problème de productivité.

Alors j’ai revu mon organisation, j’ai mis en place des process, des outils de gestion de tâches, de gestion de projets…

Mais c’était encore pire !

Pourquoi ?
Parce que cela me rappelait en permanence toutes ces choses urgentes que j’avais à faire et qui avaient plusieurs jours, voir plusieurs semaines de retard !

L’angoisse.

Du coup, je cherchais à en faire de plus en plus chaque jour.

Non seulement je travaillais de plus en plus mais j’étais plus stressée et angoissée que jamais.
Sans compter mon sentiment de culpabilité, celui de ne pas être à la hauteur :

  • Pas à la hauteur au travail,
  • pas à la hauteur en tant que maman, épouse ou amie.

Je me souviens du jour où j’ai eu le déclic.

La situation était devenue si grotesque que je n’avais pas le choix de changer de méthode.

On était en fin d’après-midi, je sortais du travail.
En haut de ma liste des priorités du jour, j’avais :

  • finir de préparer ma réunion de demain c’est prioritaire et c’est urgent. Je ne peux pas me permettre de me décrédibiliser auprès de mon chef. J’ai tant donné depuis des années dans ce boulot et je suis à 2 doigts d’obtenir ma promotion !
  • aider ma fille à faire ses révisions de maths ce soir c’est prioritaire et urgent. On parle de l’avenir de ma fille tout de même ! Et je ne peux pas lui donner l’impression de la laisser tomber
  • passer faire 2 ou 3 courses pour le repas de ce soir, c’est moins stratégique que les 2 premiers points, mais quelle genre de maman et d’épouse serai-je si je n’ai rien à leur mettre dans leur assiette ce soir ? Du coup, c’est prioritaire et urgent aussi !
  • Et mon sport ? On est lundi et le lundi soir, j’ai mon cours de fitness. Si j’ai envie de rester en bonne santé, je ne dois pas négliger l’activité physique ! Ca aussi c’est prioritaire et urgent (sinon je rate le cours) !

Alors quand vous en êtes là, aucune des méthodes d’organisation, aucune application ou logiciel ne peuvent vous aider !

Ce n’est pas un problème de liste, de rappels pour ne pas oublier !
Je trouve même que je les ai déjà trop en tête ces taches qui s’empilent !

Non, en fait,

Ce n’est pas un problème d’organisation, c’est un problème d’arbitrage

Si vous ne voulez pas finir en burn-out, vous devez FAIRE DES CHOIX.

Et ces choix doivent se faire à un niveau supérieur.
A un niveau très personnel.

Vous seul pouvez les faire.

Il y a un petit travail préparatoire à faire, rien de très compliqué, mais absolument INDISPENSABLE !

La bonne nouvelle, c’est que si vous faites ce qui suit en toute sincérité, il n’y aura pas de mauvais choix, vous ne pourrez pas vous tromper.

Mais une fois que ce travail est fait, vous n’aurez plus de difficultés à choisir.

« Toutes vos décisions,
tous vos choix seront simples.
Il n’y aura plus de dilemme ! »

Alors comment s’y prendre concrètement ?

1 – Définissez votre destination !

C’est à dire, ce que vous souhaitez avoir accompli dans votre vie :

  • Quels grands projets souhaitez-vous avoir réalisés ? (avoir créé votre entreprise, avoir fait le tour du monde, connaître 5 langues étrangères…)
  • Quelle personne souhaitez-vous devenir (la meilleure mère du monde, la personne la plus influente et populaire dans votre secteur professionnel, la personne la plus riche de votre ville ou de votre pays, la personne la plus impliquée de votre association caritative…)
  • Que souhaiteriez-vous que l’on dise de vous (que vous êtes drôle, que vous êtes généreux, que vous êtes à l’écoute…)

Bref, l’objectif c’est de décrire le plus précisément possible vos objectifs personnels.

Mais pour que l’exercice ait de l’intérêt, limitez-vous à 3 réponses maximum pour chacune des questions.

 

2 – Priorisez vos réponses !

Et une fois que vous avez défini vos grands objectifs, il est impératif de les classer par ordre décroissant d’importance.

  • Le 1er est non-négociable
  • Le 2nd est prioritaire
  • le 3e est très important

C’est l’étape la plus difficile de l’exercice, mais c’est elle qui en donne toute la valeur, toute la puissance.

Prenez un moment au calme pour y réfléchir en toute sincérité.

Surtout détachez-vous du regard des autres pour faire l’exercice.
C’est votre coeur qui doit répondre, pas ce que les gens autour de vous.

 

3 – Utilisez vos résultats pour arbitrer au quotidien

Maintenant que vous avez fait ce travail, gérez vos priorités quotidiennes devient un jeu d’enfant.

Il vous suffit de reprendre chacune de vos tâches à accomplir et de déterminer quel objectif elles servent.

Si une tâche A répond à un projet classé en 3e position dans votre ordre d’importance alors que la tâche B répond à un projet classé en 1ere position de vos priorités, votre décision de prioriser la tâche B devient évidente.

Pour illustrer cela, reprenons la liste de tâches citées comme exemple au début de l’article.

Imaginons que vous ayez privilégié les objectifs suivants :

  1. être la meilleure mère possible
  2. rester en bonne santé le plus longtemps possible
  3. avoir une belle carrière professionnelle

Alors dans ce cas :

  • vous prioriserez les révisions de maths avec votre fille
  • puis votre séance de sport s’il vous reste du temps
  • et enfin vous préparerez votre réunion uniquement si c’est encore possible une fois que les 2 premières tâches seront terminées.

 

4 – Évitez de saupoudrer

Surtout, éviter de tomber dans le piège du tout, un petit peu.

L’option : “je fais les maths avec ma fille, en faisant un peu de vélo d’appartement et en répondant à quelques emails professionnels entre 2” n’est pas une bonne idée du tout !

Même si nous sommes tous tentés de paralléliser, c’est vraiment un piège à éviter !

Pourquoi ?

  • C’est le premier pas vers le burn out
  • Vous ne ferez pas les choses correctement.
  • Vous ne ferez que des déçus (votre fille en 1er lieu, car elle aura l’impression de ne pas mériter toute votre attention et vous dans un second temps car vous aurez l’impression de ne rien faire à fond)

Ce qui crée la valeur
des choses que vous faites,
c’est l’attention que vous y mettez !

Mieux vaut passer 10 minutes 100% concentrée, qu’une heure en pensant à autre chose !

Alors voilà, vous savez tout désormais sur la façon dont je m’y prends pour prioriser mes tâches au quotidien.

J’espère que cela vous aidera autant que moi à gérer mon temps et mes priorités sans culpabiliser !

PS : Cette méthode s’applique pour tout. Les tâches, les projets mais aussi dans l’arbitrage du temps que vous consacrez aux personnes qui vous entourent. Cela ne paraître dur à accepter d’un premier abord, mais rappelez-vous, votre temps est limité.
Consacrez le en priorité aux personnes qui comptent vraiment pour vous. Je suis sûr que vous trouvez que vous ne passez pas assez de temps avec vos proches, vos amis.

 

Si vous voulez aller plus loin dans la définition de vos priorités dans la vie, je vous invite à lire cet article :

5 questions capitales à se poser pour savoir ce que l’on veut vraiment dans la vie.

Articles qui pourraient vous intéresser

Partager cet article sur vos réseaux sociaux