Le lâcher-prise, nous en entendons parler un peu partout depuis quelques temps.
C’est un concept très à la mode.

Et dès que vous êtes un peu stressée ou angoissée par rapport à quelque chose, vous entendez tout le monde vous dire “Il faut que tu lâches prise !!

On vous dit cela, comme si c’était facile, comme si c’était évident. Mais personne ne vous dit comment faire concrètement !!

Alors ce que je vous propose aujourd’hui c’est de voir quelles sont les stratégies qui se cachent derrière le lâcher-prise et comment faire concrètement pour y arriver !!

C’est parti !!

Voici 7 étapes à suivre pour y arriver.


1 – Identifiez clairement les problèmes ou les événements pour lesquels vous avez du mal à lâcher-prise.

Notez clairement TOUT ce qui vous pose problème et pour lequel vous n’arrivez pas à lâcher-prise… sans filtre et sans jugement.

Le fait de le noter par écrit va vous aider à :
prendre conscience clairement de ce qui résiste en vous
et à entamer le processus sur le lâcher-prise.


2 – Ensuite prenez du recul.

Souvent, quand on arrive pas à lâcher-prise c’est parce qu’on a le nez collé sur la situation. On ne voit que cela. On ressasse. On rumine.

Et on a l’impression que cette situation représente notre vie entière voire même que ça nous définit.

Mais ce n’est absolument pas le cas !

Il faut donc prendre un peu de recul afin de pouvoir déterminer l’impact réel qu’aura cette situation sur votre vie entière.

Et pour y arriver, je vous invite à vous poser cette question toute simple : “Est-ce que cette situation aura encore de l’importance pour moi dans 1 an ou dans 5 ans ?”.

Cela parait bête comme cela mais croyez-moi c’est très efficace.

Parce que, vous allez vous en rendre compte par vous-même, nous sommes extrêmement doués pour nous accrocher et ne pas lâcher-prise sur des situations futiles qui dans 5 ans seront complètement oubliées.


3 – Demandez-vous si vous pouvez changer quelque chose à cette situation.

Est-ce que vous avez envisagé toutes les options possibles pour sortir de cette situation ?
Avez-vous un pouvoir sur cette situation ?
Pouvez-vous régler ce problème ? Ou faire avancer les choses ?

Si vous n’arrivez pas à lâcher-prise, c’est peut-être parce que vous n’avez pas fait tout ce qu’il fallait pour régler cette situation.

C’est pourquoi il est important de vous demander si vous pouvez y faire quelque chose.
Si la réponse est non, on va y revenir dans la 4ème étape.

En revanche, si la réponse est oui, remettez-vous en action et faites ce qu’il y a à faire pour régler cette situation.


4 – Faites preuve de discernement…

C’est à dire distinguez ce sur quoi vous pouvez agir de ce sur quoi vous ne pouvez pas agir…

Ce qui dépend de vous et ce qui ne dépend pas de vous.

Si vous avez bien suivie l’étape précédente et répondu aux questions, cela devrait être facile. Vous avez dû identifier clairement les situations pour lesquelles vous pouvez agir. Les situations qui dépendent de vous.

Pour les autres situations, celles pour lesquelles vous n’avez aucun pouvoir, et bien elles ne dépendent pas de vous. Par exemple, si votre conjoint est parti ou que vous avez perdu votre travail, ça ne dépend pas de vous. Ce n’est pas VOUS qui avez pris les décisions qui vous ont amené dans cette situation (vous avez peut-être une part de responsabilité, mais la décision ne dépend pas de vous.

Dans cette étape, faire preuve de discernement, c’est reconnaître ce sur quoi je ne peux pas agir afin de pouvoir entamer ce travail de lâcher-prise. C’est à dire d’arrêter de vous accrocher à quelque chose pour lequel ou contre lequel vous ne pouvez rien du tout.


5 – Acceptez !

Effectivement, pour pouvoir lâcher-prise il faut passer par une phase d’acceptation.

  • Accepter qu’il y a des choses qu’on ne peut pas changer.
  • Accepter que nous avons des limites.
  • Accepter les événements passés pour lesquels nous ne pouvons plus rien faire.
  • Accepter que nous n’ayons pas le pouvoir de tout contrôler.

L’acceptation c’est le 1er pas concret vers le lâcher-prise.

En acceptant que vous ne pouvez pas changer certaines choses, vous commencez déjà ce processus de lâcher-prise.

En acceptant, vous accueillez la réalité telle qu’elle est, vous vous libérez de certaines chaînes et vous vous remettez dans le flux de la vie.


6 – Revenez au moment présent.

Le moment présent est intimement lié au lâcher-prise. Quand vous êtes dans le moment présent, vous ne vous inquiétez ni de l’avenir ni du passé.

En fait, très peu de vos problèmes existent dans le moment présent. Et cela tout simplement parce que la grosse majorité de vos problèmes et de vos soucis sont liés au passé ou au futur.

Quand vous revenez au moment présent, la plupart de vos soucis s’envolent comme par magie et vous gagnez en légèreté, en sérénité.

Pour vous reconnecter au moment présent, utilisez votre respiration.

Quelque que soit la situation dans laquelle vous vous trouvez, le fait de fermer les yeux et de vous concentrer sur votre respiration vous fait rapidement revenir au moment présent.

Cela demande un peu d’entraînement bien sûr mais plus vous allez le faire, plus ce sera facile.


7 – Accordez du temps pour muscler votre lâcher-prise.

On vit dans une société où on a envie d’obtenir tout, tout de suite. Mais apprendre à lâcher-prise, c’est un processus qui prend du temps et de la pratique.

Si vous essayez la démarche que je vous donne dans cet article et que cela ne fonctionne pas tout de suite, c’est normal.

Quand vous allez à la salle de sport, vous ne ressortez pas après votre première séance avec des abdos en tablettes de chocolat. Il faut du temps pour voir apparaître les 1ers résultats.

Et bien pour le lâcher-prise c’est pareil !

Il va falloir persévérer si vous voulez y arriver.

Mais à partir du moment où vous comprenez que le lâcher-prise est comme un muscle.
Au début c’est difficile mais plus on le fait travailler, plus cela fonctionne.

C’est vraiment accessible à tout le monde !

Si moi je l’ai fait, VOUS AUSSI vous pouvez y arriver !! 😉

Articles qui pourraient vous intéresser

Partager cet article sur vos réseaux sociaux