Vous en avez marre du stress et de la pression ?
D’avoir régulièrement une boule au ventre ?
De sentir votre gorge se nouer trop souvent ?
De passer par toutes les montagnes émotionnelles ?
De vivre toujours sous tension ?

Vous avez envie de retrouver le calme rapidement ?
Et de devenir maître dans l’art d’être plus zen

Alors, cet article est fait pour vous !!

Voici une méthode infaillible en 3 étapes, appuyée sur des études scientifiques, pour en finir définitivement avec votre stress :

1 – Commencez par….. Respirer !!!

Quand on est stressée, on se sent agitée, on a du mal à réfléchir posément, à voir les solutions qui s’offrent à nous et à prendre du recul.

Il faut donc commencer par faire redescendre le niveau de stress et s’éclaircir les idées.

Et le meilleur moyen d’y arriver rapidement, c’est de… RESPIRER !!! 🧘‍♀️

Alors bien sûr par n’importe quelle type de respiration. Je vous parle ici d’une respiration que vous allez faire en toute conscience, de manière concentrée, par le ventre.

Commencez par vous poser quelques instants, fermez les yeux et respirez profondément à plusieurs reprises, en veillant à respirer calmement par le ventre.

Cela permet de s’apaiser rapidement et de diminuer votre niveau de stress.

Comment cela est-il possible ? Et bien tout simplement parce que votre respiration agit sur votre cerveau.

En effet, des chercheurs de l’Université de Stanford ont découvert que la respiration agit sur le cerveau, sur nos émotions et sur notre niveau de stress.

La respiration agit sur notre cerveau,
sur nos émotions et
sur notre niveau de stress.

Comment ? Et bien, grâce à nos neurones.

Les neurones qui contrôlent ce réflexe de respiration sont reliées avec le groupe de neurones qui gèrent l’attention, l’agitation, le stress et l’anxiété.

Ces cellules du cerveau communiquent entre elles.

C’est la raison pour laquelle, quand on est stressée, on a souvent le souffle court, rapide et superficiel. On se sent oppressée.

Ca peut même parfois se traduire par un souffle coupé quand on a un choc ou une grande émotion.

Dans ce cas, ce sont nos neurones responsables du stress qui communiquent avec nos neurones responsables du réflexes de respiration.

Mais si on se sert de ce mécanisme à notre avantage, en l’inversant tout simplement, et bien, on est capable d’inverser le processus.

Donc si on agit volontairement sur notre respiration en l’apaisant, nos neurones responsables de la respiration vont recevoir ce message d’apaisement et vont le transmettre aux neurones qui gèrent le stress et l’anxiété, nous permettant ainsi de nous apaiser et de faire descendre notre niveau de stress.

Vous comprenez donc maintenant pourquoi la 1ère chose à faire, c’est de vous concentrer sur votre respiration, de prendre conscience de votre souffle et de l’apaiser.

 

2 – Ensuite… Analysez !

Analyse, étape 1 :

En commençant par… identifier clairement ce qui vous stresse. Posez-vous les questions suivantes : 

  • Qu’est-ce qui génère ce stress ?
  • Quelles sont vos inquiétudes ?
  • Quels sont les problèmes que vous avez à résoudre ?
  • Quels sont les évènements déclencheurs ?

Ecrivez-les sur une feuille pour vous obliger à les formuler clairement et à les identifier précisément.

Il est indispensable de faire cet exercice d’identification car vous n’allez pouvoir combattre et résoudre que ce que vous aurez réussi à identifier.

Analyse, étape 2 :

Ensuite, une fois que vous avez identifié la ou les sources de votre stress, la question à se poser est : “Est-ce que c’est une inquiétude par rapport à quelque chose qui n’est pas encore arrivé (et que vous anticipez) ?” ou “Est-ce un problème réellement existant” ?

Si c’est une inquiétude par rapport à quelque chose qui n’est pas encore arrivé, vous n’êtes pas dans une situation de stress mais dans une situation d’anxiété.

Je vous explique la différence entre les 2 et comment traiter l’anxiété dans cet article.

En revanche, si c’est un stress lié à un problème existant, vous devez transformer ce problème en plan d’action concret….

 

3 – Et enfin… Passez en mode ACTION  !! 

Effectivement, le seul moyen de résoudre le problème à la source de votre stress, c’est d’établir un plan d’action concret pour le résoudre.

Et malheureusement, ce n’est pas un réflexe que nous avons naturellement.

En fait, naturellement, nous avons tendance à ressasser nos problèmes en boucles.

Mais, si nous mettons fin à cette boucle infernale qui tourne dans notre cerveau et qui nous stresse, si nous déplaçons notre focus du problème vers l’action, nous reprenons le contrôle de la situation !!

Cela aura pour effet immédiat de faire baisser notre niveau de stress mais aussi d’entamer le processus de résolution du problème.

Alors comment faire concrètement ?

Et bien, vous devez déterminer clairement :

  • Quelles sont les solutions possibles ?
  • Quelles serait l’issue idéale à ce problème ?

Et ensuite vous demander :

  • Quelle 1ère action, quel 1er pas je peux faire tout suite ou le plus rapidement possible pour avancer ?

Après avoir déterminé cette 1ère action à faire, planifiez-la dans votre agenda et exécutez-la.

Et une fois que c’est fait, déterminer l’action suivante et ainsi de suite.

En vous remettant en mode action, vous transformez vos problèmes en projet et vous reprenez le pouvoir sur vos problèmes… et sur votre vie !!

Vous connaissez désormais les 3 étapes qui fonctionnent le mieux dans la gestion du stress.

Maintenant , c’est à vous de jouer et de les mettre en application…

Car rappelez-vous, pas d’action… pas de résultats 😉

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Partager cet article sur vos réseaux sociaux